Assurance voyage carte bancaire

Les vacances approchent et vous avez décidé de partir à l’étranger pour profiter d’un séjour ensoleillé. Beaucoup de personnes ignorent l’importance de l’assurance voyage quand elles partent à l’étranger. Quelle que soit la durée du séjour, des sinistres peuvent survenir à tout moment. Vous avez réglé toutes les réservations avec votre carte bancaire et vous estimez que l’assurance voyage qui accompagne votre carte est suffisante pour l’ensemble de votre séjour. Devriez-vous vous fier à cette unique protection ou faut-il que vous souscriviez à une autre assurance voyage ? Voici ce que vous devez connaître concernant cette assurance voyage si particulière que propose votre carte bancaire.

Comment activer l’assurance voyage carte bancaire ?

Vous pouvez profiter de l’assurance que propose votre carte crédit si vous l’utilisez pour payer toutes vos dépenses. Sa souscription est automatique sans que vous en fassiez la demande. Cette assurance peut protéger vous et votre famille durant votre séjour. Les garanties ne sont pas applicables si vous utilisez votre carte pour payer le voyage d’une autre personne qui n’est pas membre de la famille. Pensez à prendre les informations relatives aux situations que votre carte bancaire puisse couvrir et aux exclusions d’assurance avant de signer le contrat.

Quelle garantie propose l’assurance voyage de votre carte bancaire ?

L’assurance voyage carte bancaire propose de nombreuses garanties. Celles-ci varient de la nature de votre carte. Pour les connaître référez-vous aux conditions générales d’utilisation de la carte. Pour vous aider, voici les garanties de base proposées par l’assurance carte bancaire.
Celle-ci propose quelques garanties bien utiles pour votre voyage comme le rapatriement, le décès et l’invalidité, la responsabilité civile, les frais médicaux, l’annulation et l’assurance bagages. Ces garanties ne sont pas systématiques pour toutes les cartes bancaires. Vous devez donc vous informez après de votre banque sur les sinistres prises en charge par cette assurance avant de prendre votre avion. En général, toutes les cartes bancaires disposent d’un rapatriement sanitaire. Cela vous exemptera des frais de rapatriement si vous ou un membre de votre famille nécessitez une évacuation sanitaire. L’activation de l’assurance ne requiert pas l’application d’une franchise dès le premier euro dépensé.
L’assurance voyage carte bancaire est effective pour un séjour de moins de 90 jours. Pour un séjour plus long, vous devez souscrire à une assurance privée.

Que couvre l’assurance voyage carte bancaire ?

L’assurance carte bancaire vous permet de profiter de nombreuses garanties. Cependant, vous devez comprendre que la prise en charge n’aura pas la même valeur que celle proposée par l’assurance voyage, sauf si vous disposez d’une carte haut de gamme. Le plafond de garantie est également assez faible. Elle n’est effective que si l’ensemble du voyage a été payé par la carte et que le séjour ne dépasse pas les 90 jours. L’assurance carte bancaire propose également une garantie assistance, mais vous ne pouvez pas la solliciter si votre séjour dure longtemps. Vous devez dans ce cas, souscrire à une assurance voyage internationale. Pour une carte classique, sachez que la couverture est faible à raison de 12 000 €, ce qui ne signifie pas grand-chose si vous consultez un médecin aux États-Unis. Si vous souscrivez à une assurance voyage internationale, vous pourrez pourtant profiter d’un plafond de remboursement d’un million d’euros. La carte bancaire classique ne peut pas non plus intervenir en cas de litige juridique. Pourtant la garantie responsabilité civile est très importante en cas de dommage corporel ou matériels affligés à un tiers. Vous ne pourrez pas non plus profiter d’une assurance annulation ou une assurance bagages. Pour activer ses autres garanties, vous devez disposer d’une carte bancaire haut de gamme. Si les plafonds de remboursement sont assez importants, n’oubliez pas qu’une franchise sera appliquée. Dans ce cas, le taux remboursement est quand même limité.

L’assurance carte bancaire est-elle suffisante pour couvrir votre voyage à l’étranger ?

L’assurance carte bancaire permet de profiter d’une assistance rapatriement en cas de maladie grave. Mais pour les autres garanties, vous devez vous lire attentivement les conditions générales d’utilisation de votre carte. Si vous vous faites hospitaliser, l’assurance de la carte ne peut pas intervenir. Vous devez débourser les frais de votre poche et de rembourser les frais au plus tard 60 jours après la réception de la facture. Sachez qu’à l’étranger le coût des soins sont beaucoup plus onéreux qu’en France. Si vous séjournez aux États-Unis et que vous passez aux urgences, la facture peut vous coûter des milliers de dollars. L’assurance de votre carte bancaire ne pourra pas prendre en charge cette somme.
L’assurance carte bancaire vous permettra de profiter d’un remboursement de vos frais médicaux si vous voyagez dans le territoire de l’Union Européenne. La prise en charge complètera lac couverture de la sécurité sociale. S’ajoute à cela, une franchise de 30 à 50 euros. Cependant, ce dispositif n’est pas valable pour un séjour hors de cette zone. Vous pouvez envoyer vos factures à votre Sécurité Sociale, mais le montant du remboursement n’est pas assez important. Si la compagnie d’assurance refuse, vous n’aurez pas la possibilité de contester sa décision. Vous devez garder en tête que le remboursement de la sécurité sociale n’est pas automatiques et le montant dépendra surtout des tarifs de convention française. Les procédures de demande de remboursement sont compliquées et fastidieuses, sans savoir si votre demande est validée.

Bon à savoir

Vous devez comprendre que les prestations proposées par une carte VISA et une MASTERCARD ne sont pas identiques, que ce soit en terme de plafonds, d’exclusions ou de franchise, etc. Les prestations varient également en fonction de la banque qui l’a émise. De ce fait, certaines cartes proposent une limite de 90 jours alors que d’autres peuvent intervenir même au-delà de 90 premiers jours de votre séjour. La différence peut-être très conséquente, car si votre voyage dure une centaine de jours, vous ne serez pas prise en charge durant les 10 premiers jours de votre voyage. Dans l’autre cas, vous ne serez pas prise en charge en cas de sinistre durant les 100 jours de votre voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *